Monthly Archives: février 2015

Ophtalmo, épisode deux !

Ophtalmo, épisode deux !

Juste un petit mot pour vous dire qu’effectivement, la simple ordonnance du médecin généraliste fonctionne pour se faire refaire des lunettes. En tout cas chez les opticiens mutualistes, qui avaient déjà mon dossier, et avec la mutuelle de l’armée. J’ai donc mes nouvelles lunettes, et dans un délai incomparable avec un RV chez l’ophtalmo. Vive le système D !

Un dernier point sur nos avancées Guyanaises : nous avons reçu deux déménageurs, le jour et la nuit… Le premier nous donnant peu d’infos, sous entendant que la « magouille » pour plein de choses était facile, et nous annonçant des prix de garde meuble et un cubage… insolite. L’autre très pro, très carré, explicite et beaucoup plus objectif et pro que le premier. On attend de voir le troisième et de recevoir les devis, mais ça promet d’être folklorique pour emmener la voiture, d’ores et déjà…

Enfin bon, je sens que ça ne va pas être facile, tout ça, et qu’on ne va pas vraiment pouvoir profiter des avantages que d’autres ont eu avant nous, les choses ayant beaucoup changé cette dernière année en ce qui concerne les prises en charges, les remboursements, et surtout les contrôles de l’armée…

Nous continuons les cartons, on empile le long des murs de la salle de jeu, je continue mes listes, et c’est bientôt les vacances, j’en connais deux qui sont bien contentes de pouvoir roupiller un peu le matin pendant quinze jours.

Voilà les dernières infos, bises, Julie.

Un diaporama de la maison de Rémire-Montjoly

Un diaporama de la maison de Rémire-Montjoly

Steph nous a envoyé des photos de sa maison, que nous espérons récupérer à notre arrivée en Guyane, je vous laisse découvrir !

De la joie de la campagne… profonde. (Ophtalmo Episode 1)

De la joie de la campagne… profonde. (Ophtalmo Episode 1)

lattente-medecin-L-gw4ia5

Hier aux infos, sur une chaine lambda, un reportage sur les médecins spécialistes, et le temps d’attente pour avoir un rendez-vous. Et là, grosse surprise, il parait que le temps moyen d’obtention chez un Ophtalmo est de… 2 mois.

Laissez moi me gausser cyniquement.

La journaliste nous explique donc que ce n’est qu’un mois environ sur paris, mais jusqu’à deux mois et demi en Picardie ! Heu… Mais… Madame, vous avez fait votre travail tout de même un minimum ? Non parce que si vous vous étiez éloigné un minimum de Paris, voir même (truc de fou) que vous aviez simplement passé quelques coups de fil un peu plus loin que dans les endroits limitrophes à la région parisienne, vous auriez été bien surprise, ma petite dame !

Parce que chez nous, dans la campagne profonde, où qu’il y a plus d’arbres et de vaches que d’habitants, ben… il n’y en a carrément PAS de rendez vous chez l’ophtalmo, m’voyez… Parce que les deux seuls ophtalmos en libéral du département te demandent de rappeler en septembre pour essayer d’avoir un RV avant la fin de l’année, mais c’est pas sur, surtout que vous n’êtes pas un patient habituel (mais comment le devenir ?). Parce qu’à l’hosto de Vesoul, où il y en a cinq, ils font des plannings sur six mois, donc si tu ne le sais pas, et que tu ne te déplace pas pour prendre un RV directement là bas (80 km aller-retour) la première semaine de janvier ou de Juillet, tu passes ton temps à essayer de les joindre 10 fois par jour, et quand enfin tu arrives à avoir une voix au bout du fil, elle te répond que non, il n’y a plus de rendez vous disponible, il faut rappeler début juillet, merci, bonne journée, au revoir.

Dépitée, mais y croyant toujours, je décide de faire des kilomètres, tant pis, la santé avant tout, et puis j’aimerais bien partir au soleil avec des lunettes correctes tout de même… Donc je regarde dans les pages jaunes, et je tente ma chance dans les départements limitrophes…

Remiremont, hôpital (80km AR) : désolée madame, mais nous n’avons pas d’ophtalmo, voyez avec Épinal.

Épinal, Hôpital (160km AR) : désolée madame, nous n’avons pas de RV avant Octobre.

Épinal, Ophtalmo en libéral : ha nous ne prenons pas de nouveaux patients, essayez à l’hôpital.

Besançon, Hôpital (140 km AR) : pas de RV pour lunettes, uniquement de la chirurgie

Besançon, libéral : pas de RV avant Septembre.

Alors franchement, laissez moi rire à ce reportage, qui, en plus de ne servir à rien, n’est pas du tout objectif ni représentatif de ce qui se passe à plus de 2h de Paris.

Et je ne parle même pas (enfin si) de cette charmante femme à la fin qui nous sort en souriant :  moi, c’est simple, je prends toujours quelques RV d’avance, comme ça, même si je n’ai rien, j’ai tout de même les RV de pris… Ouais super, t’as raison, comme ça, les gens qui ont VRAIMENT besoin de voir un spécialiste n’ont pas de place !! Screugneugneu de jvdslfvhdsfilvf….

Pour terminer, j’ai fini par me souvenir qu’il y a quelques années, on parlait de donner plus de droits aux opticiens pour renouveler des ordonnances, par exemple. J’ai donc appelé mon opticien, par lui expliquer le problème, et là, surprise, la secrétaire m’a expliqué qu’il y avait peut-être une solution, à voir avec la mutuelle. J’ai donc demandé à mon médecin généraliste de me faire une ordonnance pour une paire de lunettes, montures et verres, et je vais voir l’opticien aujourd’hui même, pour qu’il fasse une mise à jour de mon ancienne ordonnance faite il y a 4 ans par un vrai et introuvable ophtalmo. Ils vont ensuite faire une requête à ma mutuelle, pour savoir si elle est prête à rembourser dans ses conditions (ce qui d’après la secrétaire de l’opticien ne devrait pas poser de soucis).

Je vous tiens au courant pour vous dire si effectivement, ça fonctionne…

Râleusement, Julie.