Monthly Archives: janvier 2016

Jeudi, c’est jour de marché !

Jeudi, c’est jour de marché !

Bonjour à tous !

 

Je ne vous avais pas montré mon marché depuis un moment, voilà mon panier de ce jeudi à Rémire-Montjoly :

marché 28/01/16

Salade, papayes, petits concombres, gombos, ananas, pastèque, tat-soi (un cousin des blettes), fromages de chèvre, crêpes bretonnes, ramboutans et le déjeuner d’à midi. Le tout pour environ 50 euros, dont 12€50 de fromages, 7€ la douzaine de crêpes et 9€ pour le déjeuner chinois (donc environ 20€ de légumes, bravo, tu sais faire une soustraction !).

 

Le jeudi midi, c’est donc souvent « déjeuner chinois », tu l’as compris. Des petits farcis au bœuf et au piment, une salade composée avec carottes, chou, bambou, nouilles, laitue, nems et cacahuètes et un petit pain garni au bœuf et au miel. Un régal !

salades et demi-lunes

 

Cette semaine on découvre les ramboutans : C’est le début de la saison, et on sent bien que ça va devenir notre fruit favori pour les prochains mois, c’est un pur délice ! C’est un gros litchi au goût tirant sur le raisin blanc, c’est sucré, frais et rafraichissant, et en plus c’est rigolo avec ses poils partout !

 

Ramboutans

 

Et on redécouvre les gombos appelés aussi calous (1€ la botte), à couper en tranche et à faire rissoler avec quelques légumes et tranches de poulet : ça reste croquant et c’est un peu gluant, de quoi lier une bonne sauce.

 

Gombos

Bon appétit !

Julie

Krondor et Midkemia : une saga fantasy incontournable

Krondor et Midkemia : une saga fantasy incontournable

Feist_integrale

J’ai lu… Krondor et la magie n’existe pas !

 

Krondor c’est quoi ?

De la magie (quand même), des aventures, des guerres de Dieux ou pas d’ailleurs, des nains, des elfes, des armes mythiques…Que vous soyez fans du genre ou non, vous trouverez votre bonheur en suivant cette immense saga d’une trentaine de livres écrite par Raymond E. Feist commencée dans les années 80 et dont le dernier tome est sorti en 2013. Et mieux encore, car les chroniques de Krondor et ses différentes suites vous proposent quelques éléments relativement rares et innovants dans le style parfois redondant de l’héroic-fantasy. On y découvre en effet plusieurs mondes, à plusieurs époques, et on s’immerge dans l’histoire de personnages récurrents mais aussi de dynasties entières et de bons gros méchants qui évoluent sous l’œil de dieux qui n’hésitent pas à s’investir pour changer l’histoire…

 

Et alors, c’est bien ?

C’est très bien écrit dans l’ensemble, bien que la qualité d’écriture et l’intérêt des histoires varient d’un cycle à l’autre il est vrai. La trilogie de l’empire est selon moi une vrai réussite, mais certains trouveront probablement ennuyeux la complexité du jeu du conseil, véritable jeu de guerre des puissants de Tsuranuani, un monde aux accents japonais. Dans l’ensemble toutefois, même si certains bouquins paraissent longuets, il se dégage de cette saga un vrai sentiment de grandeur avec tout ce qui va avec : des épopées aux batailles impressionnantes, de la magie grande et petite, des personnages attachants et drôles, des dragons, des nains et de la bière, des voleurs, des espions, des marchands qui rêvent de grandeur, il y en a pour tout le monde. Chacun y trouvera donc son compte tant l’histoire est complexe mais cependant très fluide à lire. On s’investit avec bonheur dans le récit, on retrouve des personnages auxquels on s’attache tout au long de cette folle épopée et on en découvre d’autres en se demandant sans cesse vers quelles nouvelles aventures ils vont nous entrainer.

 

Donc j’en ai pour l’année à tout lire ?

Ben y’en a pour un moment, faut le dire…. Mais tout dépend de votre vitesse de lecture. J’ai mis environ deux mois à tout relire, mais je lis vite et beaucoup.

La saga se divise en différentes parties :

Les chroniques de krondor (la guerre de la faille), du pur bonheur à lire, passionnant et plein de surprises comprennent trois tomes : Magicien (reprenant les deux tomes initiaux Pug le magicien et Milamber le mage), Silverthorn et Ténèbres sur Sethanon.

La trilogie de l’empire qui se déroule en parallèle de la guerre de la faille sur Kelewan, nous plonge dans le monde des « envahisseurs », le jeu du conseil, et la destinée d’une femme hors du commun et se compose aussi de trois tomes : Fille de l’empire, Pair de l’empire et Maitresse de l’empire.

Le legs de la faille qui se situe neuf ans après la première saga, où l’on retrouve Jimmy les mains vives et les faucons de la nuit : La trahison, Les assassins et La larme des dieux.

Les nouvelles chroniques de Krondor, aussi appelées Krondor : l’entre deux guerre, se déroule vingt ans après la guerre de la faille, et suit les aventures des fils d’Arutha et de Lyam, avec l’arrivée de nouveaux personnages hauts en couleur et la découverte de l’empire de Kesh la grande et de Novindus comprend deux livres : Prince de sang et Le boucanier du roi.

La guerre des serpents se situe ensuite 50 ans après le premier opus de la série. On y retrouve de nouveaux personnages tout aussi attachants, mais aussi certains anciens, et on en comprend un peu plus sur les Panthatians, les prêtres serpents. Ce cycle comprend quatre livres : l’ombre d’une reine noire, L’ascension d’un prince marchand, La rage du roi démon et Les fragments d’une couronne brisée.

Le conclave des ombres nous fera suivre les aventures de ce groupe de magiciens et de héros dont le but est de sauver Midkemia mais aussi l’ensemble des mondes connus d’une menace étrange et maléfique. Il se compose de trois livres : Serre du faucon argenté, Le roi des renards et Le retour du banni, dans lesquels nous découvrons des endroits encore peu explorés de Midkemia.

La guerre des ténèbres comprend trois tomes avec différentes petites histoires, mais ajoutant quelques éclaircissements sur ce qui plane au dessus de nos héros : Les faucons de la nuit, La dimension des ombres et La folie du dieu noir.

La guerre des démons nous emmène vers les dimensions démoniaques, où l’ennemi attend son heure pour prendre le pouvoir dans deux opus : La légion de la terreur et La porte de l’enfer.

Enfin, pour terminer, les trois derniers livres réunis sous l’appellation de La guerre du chaos : une vrai fin, beaucoup d’explications, un peu de bonne vieille philo sur le sens de la vie, plein de surprises et de suspens dans ces trois derniers ouvrages : Un royaume assiégé, Une couronne en péril et La fin du magicien.

 

On recommande ?

Tout à fait ! Je classe cette saga dans le top 10 du genre, à lire absolument ! Même si certaines parties sont moins accrocheuses que d’autres, c’est quand même vachement bien !

 

Bonne lecture !

Julie