Monthly Archives: février 2016

Jour de marché

Jour de marché

 

marché Rémire Guyane fruits

Bonjour à tous !

Aujourd’hui c’est jeudi, jour de marché à Rémire-Montjoly. Et voilà mon panier gourmand, avec le détail des prix, mais sans le sourire et la bonne humeur des marchands et des promeneurs, l’odeur des épices, ni la musique créole ! Il faudra venir nous voir pour en profiter !

3.50 € l’ananas

1.5€ le filet d’oignons, avec un i, sisi !

1€ le gâteau, soit 2€ pour les deux, un aux cacahuètes et un à la noix de coco (ce n’est pas vraiment des gâteaux, d’ailleurs, mais plutôt un mélange de caramel et de cacahuètes, genre rose des sables, mais sans chocolat…sucre, sucre, sucre !)

1€ la grosse poignée de piments végétariens, avec un goût succulent, mais qui ne piquent pas 😉

3€ l’énorme salade garantie sans pesticides par la petite demoiselle qui ne vend que de bons produits, en petite quantité, mais toujours d’une grande qualité

3€ de patates douces, environ 1kg5, pour faire des chips !

7€ de crêpes, pour le goûter…

10€ de fromages, 2€50 la pièce, toujours fidèle à mon petit fromager !

3€50 le kilo de ramboutans (miam, slurp, miam, ça y est, la saison commence, même si les prix sont encore un peu chers)

2kg5 de pommes de terre, à 1€80 le kilo (moins chères qu’en supermarché…)

4 € pour les trois mangues sans fils qui fondent dans la bouche

 

Bisous coco, et salade de papaye verte,

Julie !

Paresseu…sement vôtre !

Paresseu…sement vôtre !

Paresseu refuge Chou-Aï Guyane

 

Bonjour à tous !

 

Aujourd’hui, visite à l’association Chou-Aï, qui s’occupe de récupérer et de protéger les paresseux trouvés, de les soigner et de les relâcher en foret.

 

Les infos pratiques :

Voici le Lien vers le site

Sachez cependant qu’il n’est absolument pas mis  à jour : les horaires ont changés et les visites ne commencent maintenant qu’à 14h au lieu de 13h30, jusqu’à 16h, les mercredis et jeudis, seuls jours d’ouverture au public.

L’entrée est de 5€ par personne, adultes et enfants.

L’accès se fait juste après le pont Larivot sur la gauche en venant de Cayenne, puis tout de suite à droite. La maison se trouve 200m plus loin sur le droite de la route.

Je vous déconseille d’y aller à l’ouverture, il y a bien trop de monde pour permettre une discussion intéressante avec le gérant ou les autres bénévoles.

Des T-shirts avec le logo de l’association et des K-ways sont vendus, à 10€ et 20€ respectivement.

 

Paresseux refuge Guyane

Notre avis :

Nous avons été assez déçus de notre visite, 25 personnes entassés dans une cage à se marcher dessus pour prendre quelques photos, qui piaillent et qui n’écoutent pas ce que le monsieur raconte. Heureusement, une gentille bénévole a sorti un paresseux pour nous le présenter, à nous qui étions restés dehors, et nous avons pu le porter quelques minutes, pour la plus grande joie des enfants.

Le site n’est qu’un vaste jardin, et même si je ne doute pas que ce monsieur et ces bénévoles fassent un travail nécessaire et aient besoin de sous pour faire vivre l’association, et que l’expérience fût instructive, nous avons trouvé le prix d’entrée très cher pour les 20 minutes de visite et de présentation… succincte (nous sommes conscients que le fait qu’il y ai eu beaucoup de monde n’a pas favorisé la discussion).

Il est très bien que de telles associations existent, et c’est probablement la seule fois que nous aurons l’occasion de prendre cette gentille bébête dans nos bras, nous sommes venus une fois… mais nous ne reviendrons pas.

 

Paresseux Guyane maman et bébéA

Opossum-souris

Opossum-souris

Bonjour à tous !

Ce matin, nous devions (enfin) récupérer une table de salle à manger, après avoir diné pendant six mois sur une toute petite table de cuisine. Tof a donc été chercher la camionnette à la base avant de revenir prendre notre table pour faire l’échange au service ameublement. Comme nous n’avions pas de couverture pour la protéger, on a récupéré la vieille bâche qui trainant en haut d’une étagère dehors. Mais…

Au moment où je sors pour l’aider, je vois une bestiole qui court dans la bâche… Je pense de suite à un rat, Chacha nous en ramenant régulièrement en ce moment… On ouvre, et là, surprise : une maman opossum avec ses bébés accrochés sous elle :

maman opossum-souris

 

 

Elle fait environ 10 cm sans la queue et les petits n’ont pas encore de poils. C’est un opossum-souris, d’après internet, assez commun en Guyane. Elle avait fait un nid de feuilles dans la bâche, qu’on a récupéré et installé dans une boîte en carton, et qu’on a remis en hauteur sur l’étagère pour que le chat la laisse tranquille. Mais elle s’est bien vite échappée et a disparu quelques dizaines de minutes plus tard, sous les tôles de toit, probablement.

Guyane maman opossum-souris

 

Les fables de l’Humpur de Bordage

Les fables de l’Humpur de Bordage

les fables de l'humpur

J’ai lu… Les fables de l’Humpur, que vienne l’animalité !

Bordage, c’est qui ?

Pierre Bordage est un écrivain de SF (au sens très large du terme), auteur de plusieurs grandes séries géniales, mais il est avant tout un écrivain Français et ça, cher lecteur, c’est la cerise sur le gâteau car il manie avec maestria la langue, un vrai génie, et qu’il ne souffre pas comme certains d’une traduction hasardeuse, donc. Et en plus de son génie pour l’écriture et la mise en forme, son imagination débordante et son art de mettre en scène et de critiquer intelligemment notre société font de lui l’un de mes écrivains préférés, tous styles confondus, c’est dire. Et je ne vous parle même pas (enfin si) des épopées et des aventures enivrantes et spectaculaires, des récits passionnants, des personnages poignants qu’il met en scène dans ses œuvres plus excitantes et envoutantes les unes que les autres !

Si avec ça, cher lecteur, je ne t’ai pas donné envie de courir à la bibliothèque ou chez le libraire le plus proche, permets moi de t’offrir un ticket de bus gratuit : vas-y, fonce, je te promet que tu ne seras pas déçu.  (Ou sinon, tu passes chez ma maman, qui dispose en métropole de toute ma bibliothèque e-pub, et du coup de presque tous les Bordage, et qui fait un excellent café.)

Bref, Bordage c’est THE écrivain SF français à lire, à relire, à vivre, dans lequel s’immerger, s’insinuer, avec lequel vous vivrez des moments immersifs intenses et magiques. Ses livres sont une ode à l’Humanité, au vivre ensemble, à la tolérance, du plaisir intelligent à l’état brut, des contes modernes à l’écriture fantastique passionnée semés de perles et de bon sens.

 

Et donc, les Fables ?

C’est une dystopie terrible que nous présente l’auteur : la terre est peuplée de clans de créatures mi-hommes mi-animaux, les tribus des prédateurs dominant largement et exploitant les plus faibles. Mais un Grogne se rebelle contre cette situation et va vivre des aventures extraordinaires en partant à la recherche des dieux humains, sous l’œil désapprobateur d’un clergé omnipotent imposant les lois de l’Humpur et réprimant sauvagement tout comportement individuel.

Une quête initiatique à la découverte de ses origines, pour comprendre d’où il vient, qui il est, où il va. Une histoire d’amitié et d’amour aussi, luttant contre les tabous sociaux et religieux.

 

On recommande ?

Je classe ce livre dans un coin un peu à part, il est assez différent des autres récits du même auteur. On est bien loin des épopées de la Fraternité du Panca ou bien des Derniers hommes, mais c’est aussi pour ça que je l’ai apprécié : c’est un petit conte habile et prenant, une perle pleine de bons sentiments à l’écriture parfaite et à la lecture fluide, à lire absolument !

 

Au plaisir de vous lire, Julie

Ai confiance…..

Ai confiance…..

Salut la compagnie !

 

Tof en parlait hier avec son collège Mathieu… Les serpents sont de sortie, à cause des grosses pluies de ces derniers jours, leurs trous sont inondés et ils cherchent parfois refuge autour de nos maisons… la prudence est donc de mise : on fait attention quand on se déplace en forêt ou sur les bords de route, on regarde dans ses chaussures avant de les enfiler si elles dorment dehors, etc…

 

En voulant faire quelques photos d’oiseaux cet après midi, je fais le tour de la maison, et je vois un truc bouger le long du mur de la cuisine, sous les pots de fleurs en plastoque, près du four emballé de plastique noir des proprios…

          serpent vert guyane    Serpent vert Guyane 2

 

Je n’ai pas réussi à déterminer avec précision ce que c’est, mais on va le laisser tranquille, hein. Il doit mesurer une bonne cinquantaine de centimètres, et sa tête fait entre deux et trois centimètres. Il est d’un vert magnifique.

 

En tout cas c’est pas le serpent python bicolore des rochers !

Bises, Julie !