Monthly Archives: septembre 2016

Nuaze (de Flan) arrive en Guyane!

Nuaze (de Flan) arrive en Guyane!

 

Pour fêter l’arrivée, bien que tardive,de Nuaze (de Flan) en Guyane,on lui a acheté une énorme part de sa pâtisserie préférée ! ( ;

    gros yeux 6    gros yeux 5

 

gros yeux 4

En quelques minutes seulement , Nuaze a quasiment fini sa part de flan! Il est rapide!

gros yeux 3

Ah non ! Pas une autre!

                                      gros yeux 2

 

gros yeux 1

Et après ,retrouvaille entre amis et découverte de Pinkie, la licorne!

Pinkie : Je suis une licorne avec des pouvoirs magiques ! nya nya nya nya nya nya nya nya nya! Je suis une licorne qui aime manger du pop corn! nya nya nya nya nya nya nya nyan cat! nya nya nya nya nya nya nya nyan cat!

NON PINKIE NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!

 

 

Merci pépère de nous avoir renvoyé notre amie !

 

Mini-Gnôme

La rentrée ? Quelle rentrée ?

La rentrée ? Quelle rentrée ?

 

Nous sommes en 2016 après JC. Toute la Gaule a fait la rentrée des classes… Toute ? Non ! Un collège peuplé d’irréductibles professeurs résiste encore et toujours à l’accueil des enfants ! Et la vie n’est pas facile pour les parents de Rémire Montjoly, et les enfants sous pression et stressés par l’arrivée au collège…

 

On pourrait vraiment se croire dans une BD ou bien dans un mauvais film : toujours pas de vraie rentrée pour les filles, le personnel est en grève depuis la rentrée… Celle–ci se faisant déjà de façon déconcertante sur quatre jours (le jeudi les 3èmes, le vendredi les 4èmes, etc…), tous les enfants auraient donc du attaquer la « vraie » rentrée des classes mercredi dernier. Mais en voulant les déposer de bon matin, ho surprise : le collège est bouclé par les profs et le personnel. En cause le fait que le collège Auguste Dédé soit le seul en Guyane à ne pas être passé en réseau REP +, alors que le recteur annonçait en fin d’année dernière que tous les établissements Guyanais le seraient dès cette année.

 

 

Pas encore de réelle rentrée scolaire pour les filles, donc, puisque la grève a été reconduite jeudi et vendredi, et qu’on a donc appris chaque soir par les infos locales que les cours n’étaient pas assurés le lendemain… On hésite entre rire et pleurer. Les filles en profitent pour faire la grasse matinée, mais on a hâte que les cours commencent pour reprendre le rythme, et le stress perdure pour Mini-Gnôme qui entre en 6ème sans connaitre ni les emplacements de salles de classes ni ses futurs camarades..

J’espère juste qu’ils vont rapidement trouver un accord, déjà une semaine de cours évaporée : entre l’absentéisme des profs, l’organisation… chaotique des remplacements, l’année de 6ème avec tant de changements pour Mini-Gnôme et le « nouveau » brevet pour Grande-Gnôme en Juin, je sens qu’on s’engage dans une année scolaire heu… disons particulière, pour rester polie.

 

Tendresse, chocolats, et bruit de craie grinçant sur tableau noir,

Julie