Monthly Archives: mars 2017

Criquet Tropidacris juvénile

Criquet Tropidacris juvénile

Tropidacris sp criquet     Criquet Tropidacris sp

 

Magnifiques criquets découverts ce matin sous un gros arbuste du jardin. Ils étaient une petite vingtaine, d’une taille d’environ 10 cm. D’après certains sites, leurs petites ailes sous développées montrent que ce sont des juvéniles. Un spectacle assez rare parait-il.

Désolée pour la qualité des photos, mon appareil est vraiment pourri, j’enrage à chaque fois… Je tourne autour de l’arbuste depuis ce matin pour essayer de les rechopper et refaire des photos de meilleure qualité…

Chenilles de Rothschildia erycina

Chenilles de Rothschildia erycina

Chenille Rothschildia erycina

 

Chenille rothschildia erycina 2      Chenille rothschildia erycina 3

 

Magnifiques chenilles de Rothschildia Erycina, vues ce matin tout en haut d’ un arbre de notre jardin, à 8m de haut, et plus tard au sol. Elles sont énormes, au moins 10 cm !

Voilà le papillon :

 

papillon rothschildia erycina

On les surnomme ici papillon « quatre fenêtres » , à cause des formes de trous dans ses ailes, qui  n’en sont pas d’ailleurs, simplement des espaces transparents qui donnent cette impression. C’est un papillon nocturne qui fait plus de 15 cm d’envergure.

Grèves et gens relous…

Grèves et gens relous…

Résultat de recherche d'images pour "france guyane grèves"

 

 

Bonjour à tous !

 

Voilà déjà deux porte-contenairs qui repartent sans avoir pu décharger quoi que ce soit, les écoles sont fermées, on attend la coupure EDF d’ici peu, les magasins se vident, il y a la queue devant les stations services… Vous l’avez compris, comme souvent : la Guyane est en grève !

Ici, on ne fait pas les choses à moitié : de toute façon, il suffit de bloquer 3 ronds points pour paralyser presque totalement le département. Même dans les villages de l’intérieur des terres, la grogne monte et la résistance s’organise.

 

Entre les transporteurs qui bloquent le port parce qu’une entreprise a commandé 3 camions toupies et que du coup, ça fait de la concurrence, les associations anti-violence qui demandent la venue de ministres, les agriculteurs qui râlent pour je sais plus trop quoi, les profs qui s’y mettent pour dénoncer la vétusté des locaux et le manque d’agents de service, les employés de l’hôpital de Kourou qui regardent sous leurs yeux ébahis leur lieu de travail se déliter, tout le monde y va de ses revendications, et j’en oublie bien sur. Autant j’en trouve certaines censées, que d’autres…

 

Quoi que j’en pense, ça ne changera rien de toute façon, et le résultat est là : des routes barrées (Tof n’a pas pu aller bosser ce matin), des grands magasins aux rayons qui se vident, toutes les écoles du département fermées jusqu’à nouvel ordre (pas de bol pour mini-gnôme qui faisait une (déjà rare) sortie scolaire demain), les administrations fermées aussi, les prix qui montent, l’aéroport bloqué et les avions déroutés, et cerise sur le gâteau : la fusée Ariane qui ne peut pas décoller car les salariés de l’entreprise qui effectue le transport entre le site d’assemblage et le pas de tir sont… en grève. Le bruit court que ça couterait tout de même 1M par jour de retard au CSG, hein.

 

Clairement je suis de gauche, je trouve logique et même indispensable le droit de grève, mais bon franchement, c’est abusé, là. Quand j’entendais les gens râler lorsque la SNCF faisait grève et qu’ils se disaient « pris en otage », je trouvais ça vraiment exagéré, mais je suis clairement en train de revoir ma copie. Se battre pour son emploi, ses convictions et sa région, c’est très bien et souvent nécessaire, mais bloquer des milliers de personnes de cette façon, c’est inadmissible.

 

Un lien de vers le journal France Guyane pour plus d’infos, avec des commentaires intéressants dessous.

 

Bon, sur ce, on va aller voir si le supermarché est ouvert pour remplir les placards en prévision des jours, voir des semaines à venir… Hé oui, ça dure parfois des semaines la grève en Guyane …

 

Bises au calendos et papouilles au sable de mer,

Julie

 

Edit : Deux supermarchés fermés, Tof retraverse tout Cayenne pour retourner au Super U de Montjoly, quand une dizaine de gros bras en noir et cagoulés (Les 500 frères) entrent dans le magasin en hurlant  » VOUS ÊTES EN SÉCURITÉ « . Dans la foulée, les rideaux de fer du magasin se ferment. Tension et détresse dans les yeux de la caissière… Ils laissent tout de même les gens finir leurs courses. En sortant avec le caddy, Tof se rend compte que les accès au parking sont bloqués, il a pu passer de justesse… V’la la pression…

Un jour en Guyane…

Un jour en Guyane…

Une clinique quelconque, à Cayenne, 15h12

 

Moi souriante et posée : Bonjour, je viens chercher les résultats d’examen de ma fille.

Secrétaire aimable :  Ha, ce n’est pas possible Madame, tout est sous clé.

Moi surprise : Sous clé ? Comment ça ?

Secrétaire aimable mais séche : bien oui, c’est rangé derrière, sous clé, il faut venir entre 8h et 15h pour récupérer les résultats.

Moi, encore surprise : Mais, je ne comprend pas, pourquoi mettre les résultats sous clé à partir de 15h ?

Secrétaire presque aimable : Et bien, nous faisons journée continue, Madame, il nous faut du temps pour tout faire, et la dernière heure, nous manipulons de l’argent, donc…

Moi, dépassée par ces explications : Gné ?? Vous êtes bien ouverts jusqu’à 19h, non ?

Secrétaire moins aimable : Il faudra repasser demain matin, Madame, à partir de 8h.

Moi qui n’a toujours pas pigé le pourquoi du comment : Gné, heu…

Secrétaire souriante : Mais si vous ne pouvez pas venir, ne vous inquiétez pas, vous pouvez envoyer quelqu’un, pas de soucis, on lui donnera, si vous avez déjà payé. Au revoir.

 

Po compris.